Devenir prothésiste ongulaire

Devenir prothésiste ongulaire

Prothésiste ongulaire

Le métier de prothésiste ongulaire est une profession souvant méconnue. Découvrez ici les spécifications du métier et également un retour sur le vocabulaire utilisé.

Nail Art Institute est l'un des rares centres de formation en France à vous permettre d'obtenir le Titre professionnel de prothésiste ongulaire, car son Diplôme est déposé au Répertoire National de la Certification Pofessionnelle : le RNCP. (Arrêté du 09 avril 2018, publié au Journal Officiel du 17 avril 2018)

Qu’est ce que la prothésie ongulaire ?

La prothésie ongulaire est un acte qui consiste à recréer un ongle avec une matière résine ou gel, avec  une base de capsule ou un chablon ( forme en papier ou en teflon).

Pour être reconnu en tant que prothésiste ongulaire, il faut

répondre aux exigences ci-dessous :

- Etre titulaire soit d’un diplôme, ou soit d’une formation qualifiante

- Et suivre une remise à niveau annuelle dispensée par un établissement de formation enregistré auprès de la délégation de la formation professionnelle continue ayant au minimum deux années d’existence. L’enseignant doit justifier d’une expérience professionnelle en prothésie ou stylisme ongulaire d’au moins cinq ans.

Quelle est la différence entre prothésie et stylisme ongulaire ?

Pour être prothésie ongulaire nul besoin s'un CAP esthétique ou coiffure, une formation de minimum 105 heures étant recommandée et de se former tous les ans afin d'apprendre de nouvelles techniques ou faire des remises à niveau.

La styliste ongulaire doit être titulaire :

- d’un diplôme ou de trois années d’expérience en esthétique, soit d’un titre homologué (tel que délivré par l’APCMA : Assemblée Permanente des Chambres des Métiers et de l’Artisanat),

- et d’un certificat de la branche (tel que le CQP styliste ongulaire).

Le métier de prothésiste ongulaire

Ce métier aux différentes facettes vous permet de pratiquer une activité polyvalente et dynamique. En effet, la prothésiste ongulaire devra maitriser toutes sortes de techniques professionnelles afin de satisfaire les souhaits de sa clientèle, telles que :

  • La pose d’extensions d’ongles
  • Le remplissage
  • Le renforcement d’un ongle naturel ( gainage ou kapping)
  • La réparation d’ongle
  • La  dépose
  • Dessiner une french
  • Apporter des décorations à sa pose

Dans l’exercice de son métier, la professionnelle de l’ongle devra respecter l’ongle de sa cliente, c’est-à-dire :

  • Ne pas endommager l’ongle
  • Désinfecter systématiquement son matériel
  • Apprendre à reconnaître les différentes maladies des ongles ( enseigné en formation)
  • Refuser de poser les ongles dans certains cas bien définis ( enseigné en formation)
Quelles qualités pour être prothésiste ongulaire ?

Le métier de prothésiste ongulaire demande quelques qualités essentielle comme :

  • Le sens de l’observation, pour comprendre comment se réalise une pose et également pour reconnaitre le profil de pose qu’il faudra réaliser sur sa cliente en fonction de l’entretien de ses mains par exemple.
  • Etre manuelle, l’une des qualités essentielles dans ce métier. Cela permet d’avoir une maîtrise de ses gestes et une précision dans son travail.
  • Avoir un bon sens relationnel afin d’échanger avec sa cliente et la fidéliser.
  • Etre polyvalente, savoir démontrer son savoir-faire, et également gérer ses stocks, sa comptabilité, le marketing de son entreprise.
  • Dernière petite chose mais pourtant essentielle : vous êtes votre propre vitrine, vous devez être impeccable et refléter une image équivalente.